Home / Actualités / “El Kawkab El Imlaq”, un spectacle éducatif sur la nécessité de respecter l’environnement

“El Kawkab El Imlaq”, un spectacle éducatif sur la nécessité de respecter l’environnement

“El Kawkab El Imlaq” (la planète gigantesque), une pièce de théâtre pour enfants, inscrite dans le registre du théâtre éducatif, dit de sensibilisation autour de la question du respect de l’environnement, a été présentée mardi au théâtre national Mahieddine-Bachtarzi, devant un public nombreux.

Produite par le Théâtre régional de Biskra et mise en scène par Abbas Mohamed Islem  sur un texte de Rachid Chebli, adapté à la dramaturgie par Rabah Houadef, la pièce, au jeu ubuesque adéquat à l’univers puéril, rappelait également, à travers des situations allégoriques, les désagréments et les soucis pouvant être causés par la rivalité démesurée, la gourmandise insatiable et l’éloignement de la vie de groupe, source d’affaiblissement et de vulnérabilité.

Dans la joie et le plaisir, sept jeunes randonneurs se retrouvent en plein milieu de la forêt avec leur guide, “Amine”, qui va s’absenter un moment car il est aux trousses de “Kherbout”, un individu malveillant qu’il veut débusquer, car il pollue l’eau et l’air à des fins scabreuses et trompe les autres en se faisant passer pour un agent forestier d’entretien.

Epanouis, les enfants qui se lançaient des défis dans des jeux de groupe au milieu de la verdure, se sont soudain sentis asphyxiés par un gaz étrange qu’ils venaient d’inhaler et que Kherbout venait d’injecter …

Désemparés, les jeunes randonneurs seront sauvés par le même “Kherbout” qui va alors gagner leur confiance pour les emmener ensuite, à se séparer progressivement jusqu’à ne laisser avec lui que Riad qu’il conduira vite à son laboratoire pour lui faire subir une série d’expériences destinées à le soumettre totalement à sa volonté.

Les autres, alors qu’ils se demandaient déjà pourquoi Amine avait tardé à revenir, se lancèrent à la recherche de Riad, pour retrouver enfin leur guide qui a pu dénicher la cachette du méchant “Kherbout”, qui sera jugé et corrigé à la manière de l’ensemble des randonneurs …

Brillamment servi par Mohamed Sabri Kherchouche, Mohamed Guettaf, Sofiane Serboub, Sara Meriem Abdelhafid, Imène Hafiane, Ilhem et Lazhar Rahmani, ainsi que Imad-Eddine Mokdad, le spectacle a enthousiasmé le jeune public de la Salle Mustapha-Kateb qui a eu du bon répondant en interagissant avec les évènements de la trame et en applaudissant longtemps les comédiens.

Conçue ingénieusement pour deux tableaux, la scénographie, œuvre de Slimane Badri, était faite d’un décor plein de gaité et de couleurs retraçant les atmosphères apaisantes et aérées d’un bel espace vert, et d’un autre renvoyant à l’ambiance macabre d’un laboratoire de contrefaçon.

De même pour la bande son, signé du célèbre Fouad Ouamane, qui, entre bruitages et chansons composées dans des variations modales et rythmiques inspirant la joie de vivre et le bienêtre, a su traduire les différentes émotions contenues dans l’histoire, faisant de son rendu empreint de créativité, un élément dramaturgique à part entière.

Telle un bel ornement, les danses qui ont judicieusement embelli, par la grâce du  mouvement et l’élégance du geste, les chansons entonnées par l’ensemble des randonneurs, ne sont autres que l’œuvre du grand Riadh Berroual, chorégraphe et fin connaisseur de l’occupation des espaces par le langage du corps.

“El Kawkab El Imlaq” attend de partir prochainement en tournée dans les villes du Sud du pays.

Check Also

diffusion de pièce de théâtre « GPS » à 18 heure

La pièce de théâtre « GPS »,