Home / Actualités / En’Naora de Kamel Bouakkaz : Un Plaidoyer pour le respect de la dignité humaine

En’Naora de Kamel Bouakkaz : Un Plaidoyer pour le respect de la dignité humaine

“En’Naora”, monologue de Kamel Bouakkaz, qui met à nu les travers de la société algérienne, a été présenté vendredi et samedi au Théâtre national Mahieddine-Bachtarzi (TNA), devant un public nombreux.

Près de 80 mn durant, l’artiste, “ravi de renouer avec la scène et retrouver son public”, a d’entrée, étalé son savoir faire et sa créativité qui n’ont pas pris une ride, au regard de la  prestation époustouflante et prolifique qu’il a généreusement livrée.

A travers le monologue “En’Naora”, tiré du texte éponyme de Salah Eddine Khelifi et que l’Artiste a adapté à l’actualité et mis en scène, les maux de la société, devenue impitoyable car en perte de repères et de valeurs sont pointés du doigt, usant du rire et de la dérision …

Abdellah, employé dans une entreprise, se retrouve devant le juge pour répondre de son acte : un malencontreux geste exprimant un ras le bol, qui a dépassé sa parole, et qui a finit sur la figure de don employeur…

Microcosme d’une société malade qui s’est éloignée des normes, Abdellah, soutenu par une bande son aux divers extraits de musiques satiriques, va se lancer dans un flash back pour raconter la genèse de son histoire et plaider pour qu’on lui accorde les circonstances atténuantes …

Un exercice aux exigences difficiles, certes, mais dans lequel Kamel Bouakkaz va exceller, se livrant volontiers à une série d’imitations de personnages opportunistes des deux sexes, dans un rythme ascendant et soutenu, qu’il interrompait délibérément de temps à autre, pour mettre un “arrêt sur image”, qu’il commentait librement avec le public, ce qui lui servait de prétexte pour évoquer avec le public, d’autres situations de vie, en lien avec la triste réalité algérienne … 

De retour en cour de justice, Abdellah s’adressant au juge, souligne la nécessité de rompre avec les gens et les pratiques qui ont instauré et régi en mode de vie “En’Naora”, un intitulé choisit pour illustrer le “tourner en rond”, l’absence de perspective avec un présent amère en perpétuelle stagnation, empêchant le futur d’apparaître … 

Check Also

Concert de Las Migas .. Un spectacle fait de magie et de poésie

Las Migas (Les miettes, en espagnol), un groupe espagnol 100% féminin, versé dans le flamenco …