Home / Actualités / La bibliothèque de Abdelkader FARRAH enrichit le fonds du T.N.A

La bibliothèque de Abdelkader FARRAH enrichit le fonds du T.N.A

Le fonds documentaire du Théâtre national algérien Mahieddine BACHETARZI  vient de s’enrichir de la bibliothèque léguée par le scénographe Abdelkader FARRAH à qui un hommage posthume vient d’être rendu à travers deux journées (13 et 14 Mars 2018) organisées par l’institution.

Ce don comprend plus de trois cent (300) ouvrages, dont une grande partie en langue anglaise, portant sur  notamment la scénographie, le théâtre, les arts , la religion, les masques, les rituels ainsi que des dictionnaires en arabe, sans oublier des livres en coréen et en chinois.

La collection léguée par cet homme de théâtre de notoriété mondiale et membre de la Royal Shakespeare Company, consiste aussi en des CD, des DVD,des films documentaires et des  disques 33 et 45 tours de musique universelle (Mozart, Stravinsky..) et bien sûr de la  musique algérienne dans toute sa richesse.

Le public pourra découvrir la bibliothèque de Abdelkader FARRAH à travers l’exposition organisée au niveau du deuxième balcon du T.N.A du 13 au 20 Mars 2018.

Cette exposition a été organisée sous forme d’installation réalisée par le plasticien Arezki LARBI qui a déclaré au Site du T.N.A : «Il a été opté pour cette forme de présentation afin de mieux mettre en valeur le fonds de Abdelkader FARRAH. Cela a permis de faire ressortir quelques intérêts de la lecture du défunt artiste qui a touché à toutes les disciplines ». « En analysant les pages sur lesquelles il a mis des marque-pages, j’ai essayé de cerner les manières de travailler intimes de cet artiste qui lisait beaucoup et avait une très vaste culture », a ajouté Arezki LARBI qui a mis en exergue la grande diversité d’ouvrages légués par FARRAH.

L’installation comprend aussi des masques en papier ainsi qu’une mise en scène composée des photos de Abdelkader FARRAH et de William Shakespeare, l’écrivain britannique de renommée mondiale.

«A travers cette donation, on va s’apercevoir que son travail de scénographe ne se limitait pas seulement à un travail de mathématiques et de géométrie, il a toute une profondeur de documentation par rapport à des connaissances historiques, architecturales, archéologiques, anthropologiques, littéraires, et un  un savoir encyclopédique. Cette bibliothèque va nous permettre de voir que le rôle du scénographe n’est pas seulement de dessiner un espace ou d’élaborer un meuble, mais beaucoup plus, de participer à la dramaturgie d’un spectacle», a indiqué le dramaturge et ancien directeur du T.N.A, ZIANI  Chérif Ayad, responsable artistique du projet.

Check Also

“EZZAOUCH” met en garde contre les ravages du mensonge

La pièce de théâtre “Le moineau”, une tragi-comédie qui traite du mensonge et ses ravages …